Holocron des Archives Imperiales : L'Aube des Cendres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Holocron des Archives Imperiales : L'Aube des Cendres

Message par Bhrome le Dim 29 Mai - 18:19

L'Aube des Cendres


Le Traité de Corruscant. La paix tant attendue était enfin revenue sur l’ensemble de la Galaxie. Le Conseil Noir proposa à la République le cessez-le-feu et la fin des hostilités, une démarche qui surprit la majeure partie des mondes du noyau, mais qui ne pouvait qu’être bénéfique aux deux camps. La république y vit le moyen de regagner un peu de recul, de reformer les rangs et de se renforcer avant une possible reprise de la guerre. Les deux camps devaient retirer leurs troupes, et cesser les hostilités. Si la République honora ce contrat, dans l’ombre, l’Empire n’en fit rien. La guerre ouverte était terminée, mais sous le manteau d’une paix en apparence établie, le cauchemar continuait.
La paix, si fausse pu elle être, n’apporte pourtant pas toujours la joie dans le coeur des vaillants. Au sein même des hautes sphères siths, le plan visant à reconquérir la galaxie par la tromperie plutôt que par la force commença à devenir un sujet de discorde au sein du conseil. Certains seigneurs, belliqueux et orgueilleux, ne voyaient pas d’un bon oeil cette paix factice. La soif de la guerre, l’odeur des conflits, la vue du massacre sont chez certains la promesse d’un futur rayonnant. Si quelques révoltés décidèrent d’opérer de leur propre chef, nombreux furent ceux qui virent leurs têtes rouler sous le joug du Tribunal Impérial de Haute Instance Militaire. Toute action directe visant à faire reprendre les hostilités contre la République serait sanctionnée jusqu’à établissement final du plan.
Exilés, ou jugés coupables de crimes de guerres, nombreux furent les parias qui désobéirent à l’ordre, bafouant le pacte de non-agression. Rejetés par la société impériale, ceux n’oublièrent jamais l’injustice dont ils furent les victimes. Pensant protéger leurs pairs et leurs convictions, siths, mandaloriens et mêmes agents de l’empire furent mis à l’écart, et ne furent plus jamais admis à s’intéresser de près où de loin aux affaires venant de Drommund Kaas. 
Alors que la guerre était maintenue en état de stase, de nombreux combattants se rallièrent à une sith du nom de Darth Imesha. Elle rallia les plus dangereux criminels de la galaxie, formant une horde de mercenaires sans fois ni lois, réunis sous la bannière de l’Aube Sanguinaire.
De conquetes en conquetes, l'Aube oeuvrait dans la plus stricte discrétion pour la restauration du conflit. Mais une triste escarmouche sur Balmorra et des différents internes mirent fin aux ambitions de la sith. Les rescapés trouvèrent refuge sur Hoth.
Quelques années plus tard, lors de la crise de Rishi, l'Aube refit parler d'elle. Imesha disparue, la horde de sauvage était menée par Draeleigh Kyr'bes, un sith non initié, mercenaire dans l'ame. Nous ne savons que très peu de choses sur cet individu, si ce n'est que lui et ses vauriens utilisèrent la guérilla et les embuscades pour soutenir les forces qui deviendraient plus tard l'Alliance galactique. Imprévisible, nous n'avons jamais su dans quel camp il était exactement. Quoi qu'il en soit, lorsque Revan tomba, la horde de vermines lui jura allégeance, fut rebaptisée l'Aube des Cendres et l’on dit qu’après avoir promis sur le sang et la peur, ils disparurent, s’effaçant de la surface de la galaxie, sans laisser la moindre trace derrière eux.
Mais si l’on traîne un peu l’oreille du coté des cantinas, il est parfois possible d’entendre murmurer... «L’avant poste? on l’a perdu le mois dernier, et pourtant, ce matin, une équipe à retrouvé une patrouille de Zakel, tous raides comme un derrière de bantha! Comme si des hordes de barbares les avaient réduit à néant, sans raison. Je sais pas à qui ont doit ça, mais ça nous à évité de nous faire tirer les oreilles par le Moff! »...
«La promesse du sang et de la guerre rejoint les valeureux. La puissance et la gloire sont leurs simples enjeux . L’aube se lève à l’ouest, et ne se couchera qu’avec le déclin. Du néant viendront les vaux-riens.Maraudeurs et Vermines, Bandits et Crapules, Donnez la teinte rouge au Crépuscule!»
Serment de L’aube des Cendres.

Bhrome
Admin

Messages : 7
Date d'inscription : 29/05/2016
Age : 26
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://aubedescendres.tonempire.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum